Vivre à Château-les-Martigues - Site officiel de la ville

Navigation principale

Vous êtes dans : Accueil > Ma ville > Environnement > Les nuisibles > Les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires

photo d'un nid de chenilles processionnaires du pin

Les chenilles processionnaires du pin sont bien connues sur notre territoire.

Elles sont les larves d'un papillon nocturne (Thaumetopoea pityocampa ) qui ne vit qu'une nuit. La femelle pond environ 200 œufs qu'elle dépose en rangées parallèles formant un manchon gris argenté recouvert d'écailles sur les aiguilles de pin.
Un fois écloses, les larves tissent des pré-nids qui peuvent passer inaperçus et commencent à se nourrir du limbe du pin. A ce moment de leur développement, on ne peut repérer leur présence en général qu'avec l'apparition de "touffes" d'aiguilles de pins jaunies. A l'automne, elles tissent un nid volumineux pour passer l'hiver. C'est en général à ce stade qu'on prend conscience de leur présence. Au printemps, la colonie quitte l'arbre en procession pour aller s'enfouir dans le sol dans un endroit bien ensoleillé. Les processions peuvent parcourir en moyenne 40m.
C'est à ce stade qu'elles représentent un enjeu sanitaire puisqu'elles sont recouvertes de polis urticants très volatils pouvant entraîner des réactions allergiques importantes chez les humains et les animaux.

Les dangers de la chenille processionnaire

Ce ne sont pas leurs longues soies qui posent problème, mails les poils minuscules que les chenilles projettent en l'air lorsqu'elles se sentent menacées ou non. Un simple rafale de vent peut transporter les poils. Leur caractère urticant provoque généralement de sérieuses réactions allergiques et des démangeaisons, voire des lésions oculaires et des troubles respiratoires sévères.
Les animaux domestiques sont particulièrement vulnérables. Un chien ou un chat atteint par les poils urticants peut développer une nécrose de la langue pour s'être léché afin d'atténuer les démangeaisons dont il est victime, s'il n'est pas soigné rapidement.

Chaque année, une campagne de lutte contre la chenille processionnaire est organisée. Elle s'effectue par voie aérienne sur 26 hectares du massif forestier. Elle est cofinancée par le Conseil Départemental et la commune.

Piège qui se place autour du tronc de l'arbre et qui est composé d'une rigole percée qui dirige les chenilles dans un sac plastique type sac de congélation

Vous avez des chenilles chez vous?
Différents moyens de lutte existent:
- la mise en place de nichoirs à mésange (prédateur naturel des chenilles processionnaires)
- l'installation d'un piège à chenilles
- la suppression mécanique des nids (cisailles...)

 

Pour agir contre les insectes invasif, l'INRA a développé une application pour smartphone: AGIIR cliquez ici

Pour en savoir plus:
- site de l'INRA ici

Partager cette page sur

Villes et Villages Fleuris

Hôtel de Ville
Place Bellot - BP 70024
13168 Châteauneuf-les-Martigues Cedex