Vivre à Château-les-Martigues - Site officiel de la ville

Navigation principale

Vous êtes dans : Accueil > Ma ville > Sauvegarde des populations > La prévention des risques majeurs > Les risques majeurs > Les autres risques > Le risque terroriste

Le risque terroriste

Triangle aux traits épais de couleur noire dans lequel en haut se situe un triangle rouge et en bas l'inscription en gras et en majuscules vigipirate.

Dans son Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, la France définit le terrorisme comme "un mode d'action auquel ont recours des adversaires qui s'affranchissent des règles de guerre conventionnelle pour compenser l'insuffisance de leurs moyens et d'atteindre leurs objectifs politiques. Frappant sans discernement des civils, la violence qu'ils déploient vise d'abord à tirer parti des effets que son irruption brutale produit sur les opinions publiques pour contraindre les gouvernements".

Malgré de nombreux progrès dans la lutte anti-terroriste, tant à l'échelle nationale qu'internationale, la menace se maintient et évolue sans cesse.
En dehors des moyens de police et de renseignement et d'autres plans d'action, la France s'est dotée d'un plan gouvernemental dit Vigipirate, piloté par le Premier ministre.

Le plan Vigipirate
Il apparaît en 1978 alors que la France et l'Europe sont confrontes aux premières grandes vagues d'attentats. Mais le premier plan Pirate est créé en 1981 et a pour objectif d'aider le Premier ministre dans la prise de décisions concernant la lutte contre les actes de terrorisme en général.
C'est seulement en 1995 que le plan Vigipirate est instauré. Il s'agit d'un plan gouvernemental qui définit la répartition des responsabilités centrales et territoriales au même titre que les principes pour conduire l'action de l’État dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il définit deux niveaux de vigilance générales et un certain nombre de mesures spécifiques de vigilance et de prévention en cas de menaces particulières. Revu à de nombreuses reprises, c'est en 2003 que sont adoptés les quatre niveaux d'alerte représentés par des couleurs.
En 2014, ce code d'alerte est simplifié: seuls deux niveaux sont maintenus et se matérialisent par un logo visible dans les lieux publics.

 

Triangle aux traits épais de couleur noire dans lequel en haut se situe un triangle rouge et en bas l'inscription en gras et en majuscules vigipirate.
Triangle aux traits épais de couleur noire dans lequel en haut se situe un triangle rouge et en bas l'inscription en gras et en majuscules vigipirate. Sous le triangle, on peut lire en lettres capitale alerte attentat souligné d'un gros trait noir

- Un niveau de vigilance qui peut être "renforcé" localement, temporairement et sectoriellement.
- Un niveau d'alerte attentat pour faire face à une menace imminente.

 

 

 

 

Le plan Vigipirate vise trois objectifs:
- assurer en permanence une protection adaptée à la population, au territoire et des intérêts de notre pays contre la menace terroriste
- développer et maintenir une culture de vigilance de la population
- permettre une réaction rapide et coordonnée en cas de menace caractérisée ou d'action terroriste.

 

Pour en savoir plus:
- consultez le site sur la prévention des risques majeurs en cliquant ici

Partager cette page sur

Villes et Villages Fleuris

Hôtel de Ville
Place Bellot - BP 70024
13168 Châteauneuf-les-Martigues Cedex